mercredi 15 février 2017

FÉV14 The xx - I See You Tour: Paris, France // Sold Out

Deux dates de suite complètes au Zénith, achat des billets au marché noir, ratage de la première partie pour cause d'entretien, arrivée en costard... les conditions étaient pas vraiment optimales.

Pour ne rien gâcher, le Zénith a réussi à faire sonner ce groupe ultra-minimaliste HORRIBLEMENT, le dit-groupe réussissant la performance de jouer leurs morceaux déjà pas très pêchus encore plus MOLLEMENT que sur disque (hey les djeuns vous voulez pas vous rebaptiser The ZZ(Z)?), en tout cas pendant une (trop) longue première partie de leur set.

Heureusement ça s'est un peu amélioré et le public avait l'air béatement ravi, quoiqu'un peu assoupi. 

lundi 13 février 2017

FÉV12 MARE / Employed To Serve / Time To Burn 12/02/17 à Paris

Mare c'était vraiment la grande classe dans le style "post-metal", à 10000 au-dessus des premières parties... et je dis pas ça parce qu'ils sont canadiens (merci Dre).
En plus le chanteur-guitariste est beau en plus d'être bon (merci Claudie), et le duo (feu-trio amputé de son bassiste) a vraiment une approche du truc complètement personnelle et originale (même plus de 10 ans après la sortie de leur unique EP).
Pas de disque en vente et les tishs étaient trop laids, faudra donc que je me contente de mon vieux cédé jusqu'à nouvel ordre.

mardi 7 février 2017

FÉV3 MAGMA & Le Mëtalïk Orkestraah @L'Olympia - Paris

Christian Vander est haut-marnais d'adoption, et moi aussi... mais c'est surtout un musicien et batteur (et chanteur) de génie que j'ai eu le plaisir de voir dans son/notre habitat naturel/d'adoption (à Froncles) avec son quartet en hommage à Coltrane.

Si le concert de Magma au Hellfest avait été un chouette moment (quoi que très frustrant), et comme je les avais ratés au Casino de Paris pour cause de dîner de travail, justement au Casino de Paris (où nous avons donc dîné avec les échos du concert en guise de musique d'ambiance, alors que j’aurais pu choper une place gratos), la perspective de les voir enfin dans de bonnes conditions, en plus accompagnés d'un orchestre de jeunes de l'école de Didier Lockwood, pensez-vous...

Grand bien m'en a pris: presque 3h de concert partagés (par un entracte) en une première partie en groupe "classique" (on parle tout de même de 7 musiciens/chanteurs sur scène), et une seconde avec orchestre d'une bonne trentaine de de membres.

C'était beau, j'ai même acheté le dernier 45 tours pour la peine.

vendredi 13 janvier 2017

JAN7 Chunky Charcoal au Théatre de La Colline


Superbe performance monologue / dessin / musique dont je serais bien en peine de parler dans le détail, mais que je ne saurais trop conseiller aux amateurs... ah si, j'ai un peu pensé à une pièce (toute aussi pluri-artistique) de Wajdi Mouawad vue à Chaillot, alors que ça n'avait pas grand chose à voir ou si... coïncidence? Quoi qu'il en soit je suis reparti avec un bouquin de deux des gars (le comédien et le scribe), et le disque d'un des autre (le musicien donc).

vendredi 6 janvier 2017

JAN5 2017 R'N'R ND ! Infecticide - Dr Chan - Frustration/Born Bad Dj set

Nouveau rdv "rock déviant" sur Paris, la soirée a lieu tous les 1ers jeudi du mois, et je m'y rendais essentiellement pour récupérer un "vinyle surprise" (merci Spin The Black Circle) et satisfaire ma curiosité... grand bien m'en a pris, puisque le concert d'Infecticide était vraiment très bien dans un genre qui pourtant m'en touche une sans faire bouger l'autre habituellement (electro-punk-wave en costume rigolo et chanté en français, aka devo qui copule avec kraftwerk dans une soirée dada, en français donc). Je les imaginais en prochaine signature Born Bad mais en fait ils sont déjà trop vieux pour ça et le font visiblement déjà très bien tout seul.

DÉC11&13 PIFFF 2016


Après-midi de clôture mitigé avec Opéra du grand Dario Argento en "séance culte", le "culte" dans la séance dissipant toute velléité d'avis. A noter que le maestro lui-même avoue avoir détester travailler avec l'actrice principale sur ce giallo, si tant est que ça puisse donner un éclairage...

Par contre super bonne surprise de saison avec "Safe Neighborhood" en guise de séance de clôture (avec diffusion de certains courts récompensés), auquel seul un visionnage (idéalement entre flambée hivernale et décorations de Noël) est susceptible de rendre hommage dignement: à voir et à revoir assurément.
 
Pour finir, séance de rattrapage du mardi (le festival était "prolongé" de 2 jours cette année, super initiative à saluer)... peut-être la séance de trop tant The Greasy Strangler finit par tourner en rond jusqu'à tomber à plat. Trop d'absurde et de loufoquerie auront même poussé à faire l'impasse sur le tout dernier film (re)programmé, "I Am Not A Serial Killer", pourtant prometteur.




lundi 12 décembre 2016

DÉC10 PIFFF 2016

Double séance de courts, avec côté sélection française 8 films supers bons dont les excellents et distingués "Dénominateur Commun" (vraiment drôle, prix Ciné+), "Popsy" (Stephen King + Metallica = mon préféré et prix du public), et Margaux (prix du jury).

Côté courts internationaux, 12 films peut-être un peu plus inégaux, mais malgré tout très bons dont le distingué "Curve" (angoisse pure, primé) et les très drôles "Born Again" (messe noire loufoque) et "The Call Of Charlie" (HPL en force).<3 p=""> 

<3 p="">Quoi qu'il en soit, zéro déchets sur 20 courts sélectionnés, ça faisait un peu rêver... à quand une édition dévédé ou autre?