mercredi 30 novembre 2016

29/11/2016 @ la Salle Gaveau: l'ONIDF joue Beethoven & Haydn dirigé par Michael Hofstetter


Programme:
Beethoven - Coriolan
Haydn - Concerto pour violoncelle avec au v
ioloncelle Natalie Clein (+ 2 pièces soli)
Beethoven - Symphonie n°4

Merci Audrey, ça m'a bien fait kiffer de voir une violoncelliste dans un délire à la Satriani :3

mardi 29 novembre 2016

NOV28 Wrekmeister Harmonies (avec GY!BE) + BARST - 28/11/16 Espace B

Si l'orga semble avoir d'abord cherché un groupe local pour l'ouverture de la soirée, c'est finalement le duo belge BARST qui s'y colle, avec leur ambient-drone guitare+basse+machines+samples (francophones) aussi sombre que leur affiliation à la famille Church Of Ra le laissait supposer, mais avec une fin de set rappelant le travail des excellents canadiens de AUN dans ses aspirations technoïdes.

Le duo Wrekmeister Harmonies avait un peu déçu aux Instants Chavirés, peinant à retranscrire sur scène leur excellent travail sur disque dans une veine drone-post-metal-et-plus-si-affinités plutôt personnelle. Cette fois il se produit entouré des 3 musiciens du culte Godspeed You! Black Emperor avec lequel il a enregistré son dernier album, inspiré par le poignant livre-témoignage de Primo Lévi "Se questo è un uomo". Si le leader J.R. Robinson s'en trouve visiblement (trop) libéré, et si l'ensemble se montre très convaincant, on imaginait cependant pas tant d'exubérance dans l’exécution du dit album (eu égard à sa thématique).

vendredi 25 novembre 2016

NOV24 Part Chimp / Hey Colossus / DDENT - le 24/11 à l’Espace B

C'est toujours un plaisir d'enchainer mandale sur mandale, et donc d'enchainer un concert après un entraînement de boxe...

Du coup, ratage de DDENT pour cause de cassage de DENTS (même si leur post-instru-metal-et-plus-si-affinités est loin d'être dégueu dans le genre), et arrivée à 3 morceaux et demi de la fin de Hey Colossus! toujours de plus en plus convaincants dans leur fusion psyché-kraut-stoner-doom-noise: super son, grosse fin de concert, et achat du dernier album qui manquait à ma collection.

Après avoir entendu beaucoup de bien de la part de bouches diverses, variées (et cassées) de (par) Part Chimp en live (dont je ne connais qu'un seul vrai disque), il me tardait de voir ce que ça pouvait donner: finalement ça joue surtout très fort, et leur proto-stoner-noise-punk fait plus que le boulot, mais faut croire que l'enchaînement "entraînement + Hey Colossus!" ne m'aura pas mis dans les meilleures dispositions pour apprécier leur set à sa juste valeur.

mercredi 23 novembre 2016

NOV22 ZËRO + It It Anita - le 22/11 à l’Espace B


Retrouvailles avec Zëro, 8 ans et demi après le concert aux Mains D’œuvres (http://www.mainsdoeuvres.org/archives/article335.html), exception faite de la date en backing-band de Virginie Despentes lisant "Requiem des Innocents" de Louis Calaferte... Leur discographie s'est étoffée et "San Francisco" recommençait presque à me faire frissonner comme le faisait "Joke Box".

En ouverture, It It Anita en font des caisses et gagneraient à un peu plus de sobriété, avec leur émo-noise qui rappelle à la fois Loisirs ET Myra Lee (coïncidence?): même si c'est très bien exécuté et malgré un finish en cascade dans le public (qui semble apprécié/er), ça m'en aura touché une sans faire bouger l'autre (voire même vaguement agacé).

Par contre Zëro c'est (toujours) la grande classe, même avec un membre en moins: (toujours) le cul entre expérimentation noises et velléités rock pop au sens noble du terme, (toujours) complexe et abordable, et surtout sérieux sans se prendre au sérieux, pour ne pas dire simple et funky (mais ce sont probablement les deux reprises de James Brown jouées en rappel, et qui devraient sortir sous peu, qui me font divaguer). Je vais enfin pouvoir lâcher leur bandcamp pour prolonger le frisson chez moi.

mercredi 9 novembre 2016

NOV8 Rock Tribute Show @ Casino De Paris

Alors oui Trump est le nouveau maître du monde, mais hier yavait le Rock Tribute Show.

On rate malheureusement EZ Top malgré l'intérêt certain que je porte à leur source d'inspiration, Satisfaction portent plus ou moins bien leur nom (plus pour certains dont eux-même, moins pour moi...), et Les Grandes Gueules offrent un concert plutôt très convaincant pour leurs 10 ans, avec la présence de Nono himself sur toute la fin de leur prestation.

Epuisés par la musique et les marionnettes, et surtout découragés par l'entracte, on rate RIFF/RAFF que j'aurais quand même bien aimé voir sonner la cloche.

Merci Myriam Astruc pour l'invitation, j'avais pas connu une telle ambiance depuis le bal de Rouvroy.

vendredi 4 novembre 2016

OCT29 Les Tigres du Futur • Fiend • The Box // Supersonic - Gratuit

S'il est un groupe qui a chaque nouveau concert surprend agréablement c'est bien Les Tigres Du Futur, avec leurs fausses bandes originales de séries Z à la sauce instru-psyché-surf-rock vintage et spatial, cette fois follement (et fort bien) agrémentées de projections. Gros gros carton, même si l'ambiance n'était pas aussi chaude que lors de la fête de sortie de leur "Collection Illusions Sonores Volume II" à la Méca.

En ouverture The Box balançait son post-punk-new-wave à ordi (ou pas, j'y connais rien et ça ne me cause guère plus), et Fiend venait nous présenter leur nouveau disque de doom-psyché à l'ancienne comme on l'aime (et qui devrait pas tarder à tourner puisque je leur ai acheté).

jeudi 27 octobre 2016

OCT26 Dopethrone x Fistula x Grime x Fange ✘ PARIS

On peut dire que les Stoned Gatherings nous aurons gâtés en ce mois d'Octobre, entre le retour du tout-puissant Yob, et le passage de Fistula (raison suffisante pour réserver sa soirée).

Arrivée à temps pour profiter de la fin du concert de Fange et son sludge salit de harsh-noise, sans basse mais avec un chanteur moustachu, chauve et en short façon Rollins (en complètement moins sXe à mon avis), pour une bonne petite mise en jambe en forme de promenade d'insanité.

Enchainement avec un petit DJ set ouvert sur les Platters, sympathique et unique "temps calme" de la soirée, qui aura vite fait de dégénérer sur la thématique musicale générale (comprendre doom, sludge, et autres joyeusetés), puis c'est au tour de Grime d'envoyer (rien de plus à en dire que lors du concert de Converge & Friends à Reims il y a 6 mois).

De toute façon après c'est Fistula, dont le "Burdened By Your Existence" reste un vrai traumatisme dans le genre. Si depuis le line-up a changé, les (mauvaises) intentions sont restées et le sludge "historique" (comprendre en héritage direct d'un EyeHateGod) des américains n'a jamais semblé aussi punitif. Probablement la faute à leur chanteur, sorte de Jack Black Metal au front maladroitement tatoué d'un définitif "rocknroll victim" qui finira le concert dans la fosse: excellent concert bien déglingue-dégueu par les patrons incontestables de la soirée (j'en ai même chopé la K7 de leur dernier album).

Fin de soirée tabarnac avec les 3 canadiens-français de Dopethrone qui ont bien fait le boulot dans le genre "post-doom-stonerisant is the new neo-metal". Mentions spéciales au chanteur-guitariste dreadeux et estropié plutôt marrant, et aux morceaux "Shot Down" et "Scum Fuck Blues" qui verra la participation de 2 chanteurs additionnels (et qui m'aura convaincu de prendre leur dernier cédé).

Sinon la bière du Glaz'art n'est plus coupée à la drogue, et c'est pas plus mal.